Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gastronomie

  • 5 mn de goût/J'ai testé pour vous le BURGER CHARAL

    charal.jpg

    Il n'y a que les imbéciles qui méprisent ces petites choses de la vie qui font parfois notre existence, et, saisi par la curiosité et ce besoin de découverte, j'ai décidé de goûter moi-même ce produit recommandé - notamment par l'illustre "GOUVHD" sur youtube et par d'autres - qui doit normalement faire office de cheeseburger à domicile et à mettre 3 mn au micro-ondes. Pas besoin de plus pour le déguster paraît-il.

     

    AN IMITATION OF LIFE

     

    D'abord c'est chaud sorti du four, j'attends un peu plus. Enfin si l'aspect n'est pas désagréable et le pain viable (même si considérablement rabougri après cuisson), je mords à présent une bonne bouchée et découvre très vite que la viande est insipide et très loin de la qualité Charal à laquelle j'ai été habitué - qu'il s'agisse des steaks hachés ou à consommer cru, tartare ou non -. 

    Enfin la sauce n'a pas vraiment de goût défini et le fromage morne et peu attachant, on échoue rapidement vers une saveur industrielle. Très décevant de la part d'un plat qui pourrait décemment vous nourrir en cas de petite faim voire même faire office de repas !.

     

    LA TOUCHE TRICATEL

     

    Donc le tout au prix coûtant de 4, 95 euros les 2 est assez cher et finalement très loin des franchises McDonald's ou Burger King et de leurs sandwichs stars, je ne comprends même pas cette calibration de bas-niveau car il y aurait de l'argent à se faire: beaucoup de gens dont moi aiment retrouver certaines saveurs chez soi.

    Cette commercialisation est sans doute réservée au jeune public mais il n'en reste pas moins que ce burger Charal est très proche de celui d'Eco +. Je préfère de loin un petit kebab bien cuisiné. Mensonges, mensonges...

    Ma note est de 3/10

     

    #burger #charal #monesprit critique

     


  • J'ai testé le... "Breizh Cola" !

    breizh[1].jpg

    Il n'y a que les imbéciles qui méprisent ces petites choses de la vie qui font parfois notre existence, et j'ai décidé de goûter ce breuvage qui est surtout une contrefaçon d'une boisson bien connue. Le « Breizh Cola » étant vu comme un Montrachet voire comme le Saint-Graal (enfin surtout chez les bretons) il était intéressant de se faire une opinion propre...

     

    Le « Breizh Cola » fait notamment l'objet d'articles sur certaines sites de crypto-marketing très enthousiastes comme celui-ci (entre Coq & Hermine. Désolé mais mais c'est comme ça que cela s'appelle) qui font bizarrement son éloge sans la moindre retenue. Est-ce que donc l'anti-américanisme primaire aurait fini par faire naître une boisson ? Oui, apparemment et c'est typique chez les bobos : cette valeur est connue en marketing. Les bobos sont les premiers à consommer des choses made in USA telles que Netflix, American Apparel, les nouvelles séries américaines qui n'ont jamais été aussi nombreuses, Facebook, Instagram, Nike, les joueurs de foot ou Obama et caetera tout comme aux USA mais ATTENTION quand il s'agit de Coca Cola c'est plein de sucre et forcément diabolique !

    jcc.jpg

    Donc, afin d'être moi-même sûr, j'ai goûté le « Breizh Cola ».

    La première gorgée est donc désaltérante quand on a ce liquide frais en bouche, et c'est aussi un peu plus pétillant qu'à l'usuel, et aussi quelque peu plus corsé à la deuxième étape quand vous faites tourner le liquide dans votre doux palais. Par contre la noix de cola (la coke donc qui est à l'origine du vrai coca depuis 1912), ne se sent pas forcément plus. C'est bien dommage, non ?

    Et pareillement je n'ai pas du tout senti la vanille.

    Si le goût est teinté d'un léger parfum de menthe avec une bulle un peu plus plus présente effectivement à la base, c'est plus cher puisque la bouteille est vendue est 1, 46 euros. Même s'il y a beaucoup moins de sucre, le sage Coca-Cola de Bretagne n'est donc absolument pas bon marché.

     

    Les cyniques diront enfin que pour obtenir le goût du « Breizh Cola » il suffit d'acheter un Cola à 30 cts chez Champion et d'ajouter un peu de ce sirop de menthe que vous gardez dans votre meuble à cocktails, mais c'est en fait plutôt une réussite – et surtout commerciale.

    Coca-Cola-Space150-times-square-a.jpg

    Pour finir, je ne suis pas contre pour ma part quoique le « Breizh Cola » est très peu original puisque comme boisson bretonne on aurait pu trouver autre chose de typiquement français – à l'absinthe par exemple ! – et puis pour conquérir les USA il en faut peut-être un peu plus à mon avis, mais les faits sont là avec une large distribution dans les réseaux qui comptent ! *La note est de 6/10.

     


                           

  • Quelle choix pour la salade composée de midi ?

     Comme tout le monde il m'arrive de me nourrir (eh oui !), et comme tout le monde j'opte parfois pour la salade de midi – une solution typiquement féminine dont se moquaient autrefois ceux-là qui sont fiers d'être ignares et consommateurs obligés du light et de « sans gluten »...

    midi light

    Donc voici mon hit-parade effectué en très peu de temps sinon en une courte période (à peine une semaine) car j'ai voulu être honnête en tant que critique gastronomique périodique de Mon Esprit Critique. Signalons aussi que ces produits fondamentaux sont surtout vendus principalement dans l'Hexagone et ses principautés et sur une fourchette de prix qui va de 3, 50 euros à env. 10 euros.

    midi light

    Je ne touche aucun bakchich et je ne dispose pas du savoir du CNRS (d’où l'intérêt, a dit le beau-frère de Cyril Hanouna. Prenez le comme vous voulez.) Et bien évidemment ce n'est pas trop représentatif d'une cuisine quatre étoiles, toutefois on m'a confié que d'aucuns penchaient parfois pour des menus contenant de la vraie bouffe de supermarché sinon pour du vulgaire surgelé proposé à leur insu dans ces très grands restaurants "selects" très chers situés là où ne vous ne vous rendez jamais ; par peur ou par dédain, je l'ignore. 

    Laissons donc entrer ce qui a fait la fortune de l'ex-junk food, en offrant pour tous de la nourriture pas forcément light mais, paraît-il, diététiquement plus correcte que l'ancien steak/purée*.* N.B : ce qui n'est pas gagné niveau goût, d'ailleurs.


    Mes préférences personnelles à moi notent d'abord le produit essentiellement niveau gustatif et niveau quantité, puis je m'intéresse à la frugalité digestive de la chose. Et en l'occurrence j'ai choisi de comparer la salade au poulet sauce Caesar afin que chacun soit sur la même longueur d'onde...

     

    1. La salade DAUNAT


    Prix : 3.99 Note : 5/10
    Peu de choses à dire sur cette bouffe mise en vrac et servie avec une vinaigrette lambda. Le tout n'a pas grand goût, c'est plutôt honteux !

    daunat bulle-fraicheur-poulet-sauce-caesar.png


    2. La salade « U »


    Prix : 4.99 Note 5/10
    C'est rigoureusement la même que la précédente. Il y a juste quelques œufs étranges en plus, ce qui rend ce mix plutôt oubliable en dépit du prix acceptable. Même fournisseur ?

    U front_fr.3.full.jpg


    3. La salade Mc Donald's


    Prix : 7.99 Note : 3/10
    Précisons que je n'ai rien contre le Mc Do même si je trouve qu'ils sont plutôt négriers sans complexes et qu'ils payent très mal leurs employés et surtout à la vue du fric qu'ils se font. (Croyez-moi, leur chiffre d'affaire est au moins aussi élevé que celui de Google...)
    En cas présent, leur mets ne sort guère du lot et la quantité de nourriture est infiniment moins grande que sur la photo et malgré un prix prohibitif.

    mcdo.png


    4. La salade Cora


    Prix:3.50 Note:8/10
    Et oui, vous avez bien lu, Cora dépasse ses concurrents d'un vol majestueux et mise davantage sur la superproduction et le long-terme : en bref l’assaisonnement est original, le prix modique, et on a le droit à une VRAIE salade et du rab. Étonnant, non ?

    cora.jpg

    5. La salade de kebab vegan et anglaise

     

    Prix : 2,90 £ Note : 3/10
    Cela n'a pas grand-chose à voir, mais j'ai acheté cette salade de falafel récemment dans un restau à Londres près de King's Cross. C'était plutôt bien pimenté – ce qui me convient tout à fait... - mais cette nourriture ne contient en somme que très peu d'ingrédients, ce sont juste quelques feuilles mises ensemble puis rapidement cuites avec des choses. Déception, donc.

    falafel-1089.jpg