Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mon esprit critique blog

  • Mila, l'exemple à suivre

    cauchemar-americian-finkielkraut-1200x728.jpg

     

     

    LA FRANCHISE N'EST PLUS DE CE MONDE

     

    Provoc ou non, il semble que Mila,  cette jeune femme harcelée ayant durement répondu à ses agresseurs – c'est à dire comme il faut – rassemble tous les suffrages contre elle ; qu'ils soient des « politiquement correctes » bêtas ou des puritains légérement en-dessous (j'ai lu récemment la charge de Jérome Bourbon et aussi le jus de crâne de Finkielkraut et de tant d'autres contre Mila et il faut dire que parmi tous ces types cette jeune pamphlétaire a plus de cojones à elle seule). Il semble également que cette jeune femme a eue la malchance de vivre à une époque où la censure permet tout à ces membres de la pseudo- »diversité » tout en réservant ses charges contre celle ou celui qui se fait harceler de façon sourde...

    Bonjour donc la philosophie de salon en émeute voire le pied dans la fourmilière, et il est de toute façon clair que de par ces représentants de  l'extrême-droite - même sioniste -  à l'extrême-gauche en passant par le centre mou, ils sont nombreux les traîtres et les pisses-froids.

    Comprenez : nous vivons dans une civilisation de crétins distingués et confinés à vie – ceux-là ont en effet commencés jeune - et qui ignorent rigoureusement tout ce qui se passe dans la rue, quelque soit leurs étiquettes... De même que le courage.

    Les pharisiens que Jésus a violemment chassé du Temple sont donc encore là en ayant pignon sur rue et continuent, quoiqu'il arrive, à nous abreuver de leur pensée unique qu'ils croient si raffinée, et tout en censurant ces idées ou réactions saines qui pourraient nous sauver : leur solutions au marasme social étant ces pensées vides de sens qu'on leur a ingurgité pendant leurs études. On remarquera, en effet, qu'ils sortent tous de la boboitude, à moins d'être juste des petits délinquants minables et primaires (ou musulmans?) qui ne connaissent qu'une centaine de mots de la langue du pays auquel ils sont censés appartenir : bref, si Jean-Jacques Annaud souhaitait tourner le second volet de la Guerre du Feu, il aurait largement le choix parmi la racaille de ces cités dont on nous parle nuit et jour pour s'inspirer !

     

    INSULTER N'EST PAS DECORER: DIRE N'EST PAS FAIRE

     

    Ces quelques insultes inspirées ont donc déclenché une protection policière permanente envers quelqu'un qui ne fait pas partie de l' »èlite », cela rajoutant à la haine sans aucun doute de ces autres qui ne savent pas, pour leur part, décrire quelqu'un avec rigueur et en quelques mots bien choisis. Mais la terre de "libertés"qu'était la France n'en est définitivement plus une, on ne peut plus rien dire et Mila fait l'unanimité !

    Avertissons juste ces beaux esprits qui jamais n'insultent personne que le respect, ça se mérite.
    J'aimerais aussi qu'ils se fassent agresser comme il faut un beau jour pour qu'ils sachent que dans ces conditions précises on ne traite pas son agresseur comme la Sainte Vierge.

     

    #jesuisMila