Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Essai

  • Mais pourquoi l'homosexuel de droite a tant de succès ?

    fphilippot-afp.jpg

     Il est beau (enfin presque), il distribue les bons points, il est intelligent, tellement cultivé, tellement cool, diplômé et référencé... et pourtant juste un peu traître et donneur de leçons. Qui est-il donc ??

     

    Nous ne sommes plus dans les années 60,et, aujourd'hui, il faut bien reconnaître que les gays, y compris Florian Philippot et quelques autres, ont pris une véritable avance dans tous les domaines : c'est bien simple, si vous observez bien, ils sont partout et surtout dans ces milieux qui comptent !

     

    Homos V/S Hétéro

     

    En fait, même si tout un chacun prétend le contraire, c'est surtout les hétéros qui ne sont pas en odeur de sainteté – je ne parle pas de l'anecdotique Kevin Spacey, chacun sait qu'il sera prochainement innocenté par ses potes des LGBT, et d'ailleurs, je crois savoir qu'il vient de signer pour un nouveau film. Et puis existe-il seulement un lobby hétérosexuel ne serait-ce que dans le porno ?

     

    homosexualis droitus iago

                                 Kevin Spacey dans l'excellent Richard III, de Sam Mendes (2011)

     

    Le gay ou approchant, lui, ne risque pas de nous agresser un jour ou de nous blesser par ses paroles viriles et directes de sale macho. N'importe quelle « fille à pédé » et son mari bisexuel – comme tout le monde à part quelques irréductibles et Bob Morane - vous le diront.

     

     

    Les nouveaux croisés

     

    homosexualis droitus

     

     Et puis l'intolérance, quand elle est gay, est quasi-inexistante puisqu'au contraire le ringard sera justement beaucoup mieux vu et considéré. Exemple : qui se risque à critiquer l'immense culture et savoir-faire du craignos monster Fabrice Luchini (qui pourtant sort sa science sur Céline chaque matin tout en ayant que des bides au cinéma à son actif) ou la hauteur de vue historique du raffiné d'un autre âge (enfin, chez Point de Vue) Stéphane Bern, voire du fat Dominique Besnehard et de sa série toute pourrie produite par le contribuable ; « 10% » ?

    Sinon rassurez vous il y a en plein d'autres, c'est juste que pour ma part je ne suis pas spécialiste des listes noires et même concernant ces losers entretenues..

     

     

    Moi je passe à la télé

     

    homosexualis droitus

     

    Courtisé par un peu tout le monde et surtout par toutes les télés (tout le monde doit avoir son homo) et autres simulacres de salon ; cet ours en peluche, qui ne compte pas trop d'angles aigus, n'est plutôt pas passionné et surtout pas radical et il est enfin devenu la science infuse et le Graal à obtenir tel Florian Philippot. Et de toute façon j'ai bien pire : quelqu'un a-t-il entendu parler de ce zinzin de Renaud Camus ?

    homosexualis droitus

     

    Comme quoi la déification n'existe pas que que pour les joueurs de football, et cet ancien fidèle compagnon de Marine Le Pen ne l'ignore certainement pas. Et puis chacun sait ce que l'on pense des autodidactes dans notre pays ! Chez nous on a besoin de diplômes ou alors il faut être recommandé pour rentrer le soir dans votre boîte préférée (même totalement naze), mon cher.

    La politique c'est donc un peu comme la littérature : il est loin le temps ou l'écrivain se fondait sur une expérience naturelle véritable pour écrire, au lieu de révérer quelques bouquins poussiéreux du fond de l'enfer du sérail. Bonjour l'originalité et pauvre Jack London, donc...

     

    Vieux Gars Superstar

     

    homosexualis droitus

    De nos jours, ces vieux garçons frustrés mais hyper-connectés sont uniquement intéressés par ce qui est soit people ou alors, à la limite, soit cocaïné (ce qu'ils connaissent et ce qui flatte leur complexe légendaire et refus de toute nature et de tout sport), ou surtout académique voire tout à fait hors d'âge. Eh oui ! Le vieux gars de droite passe en boucle ses disques de-quand-il-avait-15-ans avec ses petits copains de Fessebouc (ou alors entouré de ses ministres) et reste sourd et aveugle à tout art novateur. Il faut dire que certains l'aident bien, quand on voit la prédominance popu du rap et  de ses rimes pauvres en France sur presque toute la FM !

    #Beurk. En France, décidément il n'y a pas de place pour la pluralité.

     

    homosexualis droitus

    Ne parlons même pas de la vieille fille qui emmerde tout le monde avec ses émissions tout à fait scolaires, dénaturées, et pleine de vieux cons du genre de la Maison de la radio au lieu de mettre la philo à portée de tous (ce qu'on attend du service public.)

     Ceux-là étant d'ailleurs bien plus superficiels que n'importe quel canard à ragots de la chienlit, la nostalgie touche maintenant même celles et ceux qui se font sauter pour monter socialement : il faut donc se faire à l'idée...au lieu

     

    Enfin, quoi de plus facile de masquer sa haine des femmes en étant l'ami de l'homosexualité grandissante ?

     

    Gaulliste, énarque, et droitiste « cool « 

     

    Car au fond, notre ami est surtout traître par nature tel Iago, et si celui-ci était capable de trahir son prince pour se faire bien voir tout en séduisant encore plus de potes viables, Il est maintenant le nouveau communautariste par essence même s'il est aussi, en vérité, complètement infantile, régressif voire légèrement dégénéré. Mais, me direz-vous, n'est-ce pas bien fait pour le plan de la grosse blonde qui draguait à mort à gauche ?

     

    homosexualis droitus

    « Ça rend fou de ne pas être invité à la télé. »

    Florian P.

     

    « Je me sens libéré. »

    Florian P.

     

    « Je joue à Zelda. »

    Florian P.

     

    Et en même temps, y a-t-il des fous qui lui préféreront jamais l'inepte Laurent Wauquiez ou son cousin l'hybride Alain Soral ?

     

    Allez, bon vent Florian !

     

                     
                                       

     

     

     

  • "The Deuce", la série du moment/ma critique

    tdeuce5.jpg

        Putain c'est nul

     

       Il est toujours étrange de constater qu'à l'heure actuelle où l'on critique tant les USA, ils sont chaque année des millions à acheter ces objets qui viennent de là-bas sans le moindre esprit critique.

     

    Par ailleurs, toutes ces séries glauques pour petits frustrés geeks qui veulent jouer à l'homme semblent dotées des mêmes B.O. vaguement funkette période 70's merdeuse et cela est absolument honteux. Donc merci pour le sirop en l'occurrence, mais tu te le gardes STP.

    The-Deuce-trailer.jpg



    Je ne parle pas de Maggie Gyllenhall, elle a déjà l'air épuisée, la pauvre, et j'ai encore préféré l'écouter narrer sa rencontre alcoolisée avec Madonna chez James Corden, ça avait l'air plus réaliste.

    Eh oui les gens, de tout temps il y a eu des gogos qui se soutiennent entre eux et qui achètent la même merde faite pour eux telle que THE DEUCE.



    Merci au revoir.

     

     
                           

     

  • Aux Etats-Unis les nazis c'est permis /02

     nsm.jpg

       La montée des extrêmes aux USA...

     

    Entre une classe politique totalement séparée du réel qui se mêle à un show-biz vérolé, entre des radicaux de gauche et des identitaires constituée de petits leaders qui tirent la couverture à eux, entre une droite bobo et cul-bénie et/ou plutôt inepte, entre une extrême-droite minable et fracturée par les péripéties de ses petits chefs telles que cette récente éviction d'un technocrate (très apprécié, paraît-il, de certains petits profs limaciers mécontents de leurs élèves et de certains autres homosexuels honteux...), certains se perdent en ayant soif d'idéaux, et notamment aux Etats-Unis. Quoi d'étonnant ?

    nazis USA peuple idéaux milices

    Car, contrairement à ce que la plupart répète, ces groupuscules sont nés AVANT Trump et sont principalement dûs à l'élection de Barack Obama ; ceux-là prétendant que celui-ci a consolidé une « élite » arrogante et sûre de son bon droit.

     Signalons que ces radicaux se plaignent des communautés et des gangs latinos et blacks, qui les harcèleraient continuellement en leur volant leurs jobs. Egalement, ces gens invoqueraient un islam délétère et raciste qui ne se gêne pas pour afficher des signes ostentatoires religieux et davantage, et ce, même à l'étranger. Est-ce une raison pour les imiter et fonder des milices ? Cela est une toute autre question pour eux, visiblement !

     

    nazis usa peuple idéaux milices

    Hors de mes propres opinions personnelles, je signale de même à tous ces petits cochons (il y en a eu pas mal) effarés par cet article qu'ils m'indiffèrent totalement et à qui je conseille, par ailleurs, de continuer à cuire dans leur chaudron... en attendant le loup.