Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Essai - Page 4

  • Chroniques de la haine ordinaire - Pierre Desproges/ ma critique

    Chroniques_de_la_haine_ordinaire_tome_1.jpg

     

    SCANDALEUX 

    Encore un artiste qui n'aurait pas été produit de nos jours à cause du politiquement correct et, gageons-le; des foudres de ces lavandières non-urbaines. Que fait la police ?

    Moi-même je sais de quoi je parle je suis souvent qualifié de "rageux", terme favori de ces mongoliens sans nerf pour décrire mes quelconques méfaits voire tout ce qui les dépasse. Comme si cela était le signe d'un individu dénué de sang-froid à la diatribe sans fondement. (Et pourtant que non, comme disait Galilée.)

    Cela est donc absurde car j'ai aussi connu de ces maîtresses-femmes à la bonté cachée en tout cas aussi ferme que celle de leurs compagnons - en général des premiers de la classe puceaux toujours soucieux de la probité de leur branlette hebdomadaire. Oui Mesdames. Et certains travaillaient à facebook en tant que modérateur, c'est dire leur branchitude non-savonnée.

    Donc Desproges ne se réservait-il que pour ces potaches attardés ? N'était-il au fond qu'un de ces clowns sans coeur qui ne sont le plus souvent que des salopards égoïstes au fan-club d'amibes stupides et rescapées d'une quelconque marée noire récente mais par contre aux doux likes de bâtards à l'encéphalite gênante et incongrue ?

    Peut-être mais Desproges avait quant à lui un Q.I. qui sûrement dépasse celui de votre prof de lettres, et lui au moins possédait l'insigne qualité de détester le foot !

    D'ailleurs je ne sais même pas pourquoi je raconte tout ça sur ce site dévoué au marketing de masse pour tous ces crétins asservis à cette nourriture qu'on leur fait gober entre chaque pub de Coca-Cola. La subtilité n'a jamais besoin de porteurs d'eau. Et de toute façon comme disait ce célèbre Pilate au bowling entre deux pressions , on s'en tamponne le coquillard, n'est-ce pas ?

     

    Ma note est de 10/10

  • Le pur-sang... et pourquoi la race est importante !

    pur.jpg

     

    Voilà, tout est dit dans la photo. Et quant à ses demeurés qui prétendent que la race pure n'est pas importante ils n'ont à l'évidence jamais montés de pur-sang et on peut rien faire pour eux....  

     

  • Pourquoi les ploucs font la loi sur internet

    La victoire du terrorisme anonyme

    Souvent insulté par ce genre de petit pervers courageux qui opère sans jamais dire son vrai nom (d'abord sur ce website gratuit dont j'efface régulièrement les opprobres en conservant toutefois quelques exemplaires pour les garder comme preuves) ; il est clair pour votre serviteur que ces ploucs impossibles à identifier savent qu'ils feront chez moi ce qu'ils veulent sans être poursuivis par la maréchaussée ! Bien au contraire et ce n'est pas le foot et la console, ces deux mamelles culturelles d'aujourd'hui, qui vont nous contredire. *Pareillement je ne bénéficie strictement d'aucune pub de la part de Haut et Fort: bref, si vous tombez par mégarde sur Mon Esprit Critique c'est que vous avez de la chance.

    Et pourtant ils sont nombreux ces intellectuels de choc prêts à tout pour faire triompher leur "politiquement correct" de repère, quelque soit la couleur du spectre politique et du moment qu'ils sont les amis des stars; lesquelles trichent d'ailleurs souvent leur nb de vues pour paraître plus important. Si le roi des cons apparaissait dés maintenant sur internet, gageons qu'il obtiendrait au moins 1000 k de clics ! A l'heure de Kanye West et de Billie Ellish et de Yannick Hanouna, comment imaginer à notre époque que l'européen Johann-Sebastian Bach perce ? Et merci l'algorithme...

    Interdire le nu mais glorifier les armes !

    culture mon esprit critique boaster

                                       Le célèbre youtubeur Daniel Conversano, ici très en verve...

     

    Ceux-là à la pensée piquante et bienfaitrice devant rester en arrière car non-couronnés par le crétin officiel du net qui n'aura sûrement pas liké (ni même vu) sa vidéo. Je ne parle même pas du demeuré sectaire et youtubesque qui gagne des millions de clics appartenant à ces glorieux puceaux ou à ces autres homosexuels refoulés (et surtout pigeons) mais il est clair que le niveau a sérieusement baissé. Quand lire devient une corvée, pourquoi perdre son temps alors qu'on peut regarder une vidéo ? Pourquoi avoir de l'humour si c'est interdit comme les dessins humoristiques ?

    culture mon esprit critique boaster

    Pas besoin de gouvernement secret caché au pôle nord, il y aura toujours un tas de ces nerds débiles qui joueront éternellement le rôle de juge et juré à la place du nain Zuckerberg au cas- où - sans compter tout le commerce putassier d'internet où des nanas se vendent, corps et âme et sans que personne ne les force et sans que la police bouge. Le ton à utiliser sera donc celui poli et sans aspérités du maquignon; au lieu de celui-là fort et viril qui nous met des bâtons dans les roues (sans nous donner de $$ pour faire gonfler notre machine en toc et en tic) ! Et puis quoi encore ?


                           
            

    Le vantard étant donc ultra-tendance, c'est peut-être amusant quand il n'a rien à vendre ou qu'il propose quelque chose d'original à la manière de Hunter S. Thompson, ça l'est moins quand il sert la soupe et qu'il vole en escadrille en passant son temps à se vanter des capotes utilisées de ses nombreuses conquêtes féminines ! - celui-là ignorant peut-être que les vrais séducteurs ne se vantent pas en général, tout en refusant les mondanités comme les péages.

    Nous vivons tout simplement dans un monde où le bourgeois gentilhomme (aidé de ses multiples sbires & clones qui ne manquent pas sur la toile) est devenu au mieux critique littéraire et décidera si votre oeuvre est bonne, ou non.

    Le reste étant un leurre car nécessitant de toute façon juste votre carte bleue pour réussir, tel que les ploutocrates propriétaires du système qui abrite ce fabuleux website.

     

    culture mon esprit critique boaster