Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Médias

  • Faut-il vraiment être trash et moche pour être écouté ?

                                       dictature du laid fashion victims bobos trash

     

    Nous serions nus sous nos vêtements...

     

    Est-ce qu'il faut être moche et trash pour être écouté ? Mais bon sang, réveillez-vous; oui bien sûr ! N'avez-vous jamais remarqué combien ces filles moches gagnent en faisant les mannequins, sinon toutes ces tops-models dont vous dévorez les images sur les canards fashion ?

    Et savez-vous exactement combien gagne Kate Moss, ce pot à tabac en réalité plate comme une planche lambda ? 

     

    Comme cette fameuse légende de l'empereur nu, nous vivons dans un conte dirigé par des fashionistas et des ploutocrates bêtas et hautains, et de plus, dénués totalement du moindre goût artistique: la preuve, personne n'ose élever la voix et vraiment se moquer de ces idoles imbéciles et aussi cupides que le moindre gangsta-rapper d'hier.

    Au contraire, de nos jours, la star porno donne des leçons de savoir-vivre telle une grassouillette et peu eduquée vedette française (de la télé, par exemple) en vendant des calendriers ou des manuels, ainsi que l'ex-copine de Tiger Woods qui a écrit un bouquin depuis. 

    Bref on dirait qu'à la place de ces messieurs vicieux et pervers séducteurs du temps jadis, il est à la place donné en exemple des harpies dépravées ou de pauvres sportifs ineptes sans le moindre charisme qui ont tous, de plus, des horribles goûts de petits bourgeois à l'esprit étriqué. D'ailleurs, aujourd'hui, le barbu nerd qui pue a forcément la classe d'un génie tel Frédéric Beigbeder ou autres princes consorts. Et surtout s'il porte des lunettes de geek embuées.

    A qui la faute alors, au communautarisme, à la télé, ou plutôt à nous, tous ces gens qui achètent cette presse et ces mass-médias ?  

                                         dictature du laid fashion victims bobos trash

                      Clairement non, pour moi: les ploutocrates & veaux d'or même réunis ça me tente franchement pas

     

    dictature du laid fashion victims bobos trash

                                   Un petit front bas avec des couleurs flashy, dieu que c'est laid pour nous-autres gens de goût...

     

     >>>>>

    Lire la suite

  • 50 nuances de Grey l'intégrale/ma critique

    Cinquante.jpg

     

    Le nanar de l'année...

     

    Plus que jamais on aura vu le public adorer une nullité dans tous les sens du terme - et surtout concernant ce porno à l'eau de rose vaguement "X" à destination de toute belle-mère aigrie (ou alors de sa fille plus jeune, qui peut-être est encore pire...)

    Lire la suite

  • Les Blondes tome 19: "Ça Plane pour Moi"/ma critique

    blondescons.jpg

     

    Encore lamentable !

     

    Signe de parfait favoritisme de ma part: ce bouquin nul et faussement incisif qui conte des blagues de niveau cours primaire. Alors que tant de ces brunes modées et friquées courent et shoppent partout ou bon leur semble, à Paris ou ailleurs avec leur Mini ou avec leur TT cabriolet ! C'est tellement injuste...

    La blonde est pourtant un être humain, et même si lui arrive d'être trop franche ou de succomber sous le joug d'intellos fumeux bardés d'un tas de parchemins, elle a bien le droit, elle-aussi, à un humour raffiné sinon méchant - au lieu de ces blagues ringardes qui montrent des poupées Barbie confondre leur fer à repasser avec d'autres objets courants de la vie de tous les jours. Bien sûr, les auteurs savent parfaitement qu'en notre temps - celui de 2015 donc - les femmes sont très libérées et qu'elles travaillent elles-aussi, et n'ont donc pas oubliés de placer leurs scénarios en milieu urbain d'entreprise.

     

    blondes intelligence fashion world



    Mais c'est encore plus consternant et leurs facéties ne dépassent en fait pas celui du site faussement culturel et en réalité destiné à vendre des trucs: vous savez, ce genre de site web à papa qui a l'air d'être conçu par des vraies personnes existantes mais qui ne montrent au final que des mannequins maigres et cocainés d'abord photoshopés à mort (et je ne parle même pas de ces sites people, royalistes, et aussi dégénérés partisans de la Couronne d'Angleterre car on m'en voudrait...)

    Il faudrait donc vraiment que stoppe cette valse de parfait lobbying, à mon humble avis ça devient insupportable il faut que ça cesse. Oh bien sûr je sais bien que peu de monde, très peu de monde lira au final cette note obscure et que les grands esprits ne se rencontrent qu'en réalité que rarement, mais au moins j'aurais essayé ou du moins j'aurais pointé ce népotisme provenant d'une quelconque coterie tellement français au fondement d'ailleurs. Et d'ailleurs je me sens si blonde moi-même que ça en devient (presque) grotesque.