Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Essai

  • Bientôt mon article: Y a-t-il des rapports entre le Reich nazi et Israël ?

      renouveau 1.jpg

                                kill3.jpg

                                   

     

  • Epitaphe pour Alfred Hitchcock [ma critique]

                                                                               

    françois rivière hitchcok xavier watremez blog

     

    Les dessous d'Hitchcock...

     

    EPITAPHE POUR ALFRED HITCHCOCK est une excellente biographie que n'aimeront pas les médiocres, avec plein de détails dedans et de non-dits. Dans notre monde de salariés et de grabataires, ce livre qui met l'accent sur la création est plutôt un pavé dans la mare et c'est ce que j'ai beaucoup aimé...

    Car non content d'être très inventif (et dans des oeuvres qu'on ne soupçonnerait pas), Sir Alfred était un vrai génie, et de plus très cultivé. Lui osait concocter des films et des histoires novatrices sans sortir nécessairement sa science à chaque fois comme le rat de bibliothèque qu'il avait été dans sa jeunesse : semble t-il, il n'a jamais oublié la lutte que tout producteur original ressent au jour le jour pour imposer ses idées.

    Et puis le créateur de « L'homme qui en savait trop » et de la série TV « Alfred Hitchcock présente » était totalement sans prétention malgré son caractère de cockney revanchard, qui ne se refusait pas de sortir sa vérité quand on lui demandait et malgré sa femme autoritaire prénommée Alma. 

    On sourit au fil des pages, et surtout quand Rivière nous parle des ambitions amoureuses du maître – certaines peut-être demeurant inassouvies jusqu'à sa mort, mais comme tout un chacun, n'est-ce pas ? - telle celle qu'il éprouvait pour cette actrice hollywoodienne mariée à un prince d'opérette ou encore s'agissant de la fascination qu'il avait ressenti pour la belle Tippi Hedren. D'ailleurs, on en parle encore aujourd'hui !

    J'ai trouvé cet ouvrage très accessible et très rafraîchissant et enfin écrit avec beaucoup d'humour. Qualité infiniment recherchée pour ce genre de travail.

  • Pourquoi se fouler ?

     Oui, tiens, pourquoi ? Parce qu'au contraire de ces blogs de crapauds mous et consensuels qui pensent diriger le monde en embrassant chaque jour longuement les fesses de leur ploutocrate chéri, à MON ESPRIT CRITIQUE nous avons des idées et nous aimons les faire partager.

     

       Bon, je ne parle pas de ces populistes minables qui atteignent leur apex personnel tout cela parce qu'ils engrangent chaque mois 100.000 crétins formatés totalement à la masse exactement comme eux. (De toute façon, ils se trompent et en même temps je ne souhaite pas non plus devenir le prochain Yannick Hanouna de ma caste ni bosser à Madame Figaro.)

     

       Donc,je disais, comme un produit commercial reste un produit commercial, il m'arrive parfois de regarder la télévision, et ô surprise, je suis tombé sur un épisode de #LOLYWOOD spécialement bien réalisé.


                           

     

        Bien sûr, ils sont à 6 brassées de la véritable réalité mais pour une fois c'est déjà pas mal et surtout pour une chaîne de la TNT.

        Je vous souhaite à tous un bon réveillon seuls par – 20 ° dans la neige en Norvège, et finissez donc par pitié ce physio moribond qui s'y croit.

     

     

    *Cet article est également disponible sur AGOCONVOX.