Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon Esprit Critique

  • "Blade Runner 2049"/[ma critique]

    blade-runner-2049-photo-996880.jpg

    Enclenchez votre connexion neuronale

     

    Difficile de dire un mot après un tel morceau d'anthologie, d'ailleurs tout à fait digne du précédent de 1982. On renoue très rapidement avec son univers cataclysmique et son chasseur et le décor mégalomaniaque se plante très vite.

    bl4-Future_travel_Gosling_is_seen_leaving_a_futuristic_car-m-116_1494280296947.jpg

    En fait, Blade Runner 2049 renouvelle son propre genre et réalise là une prouesse que l'on aperçoit très rarement de nos jours, et même dans le cinéma dit "indépendant". Signalons juste son atmosphère futuriste tout à fait crédible.

    Bref, enfin un film élitiste non-réservé au négativisme inculte du gogol moyen qui va gaiement en écoutant uniquement ce qu'il veut entendre. Le mieux c'est de le voir et donc je me tais humblement !

    Blade-Runner-2049-7.png 

     A mon avis, ce long-métrage ne supporte guère la tiédeur et son nouveau récit très sensé va chercher loin ses influences - autant d'ailleurs dans le travail de Philip K. Dick que dans d'autres arts beaucoup moins populaires.

    blade-runner-2049-photo-ryan-gosling-994526.jpg

    J'ai mis 8/10 parce que j'ai visionné ce film dans la salle [1] du Pathé Evreux et qu'il y avait là pendant tout la durée du métrage un violent courant d'air glacial comme pour en rajouter au réalisme. Ou alors peut-être était-ce mon implant mémoriel, mais cela était juste un peu trop borderline côté conspiration.

          
                              

     

    Autour du film

     

    bl20552.jpg

                                                    Hallucinant Jared Leto en gourou mystique...

     

    blade-runner-2049-bande-annonce-002.png

                                                                        La Grande Galerie.

    blade-runner-2049-svcc-20171030-copy.jpg

                                              La fameuse Peugeot volante (par temps clair.)

    blquentin-lengele-shot05-blade-runner-deckard-apartment.jpg

                          Une des nombreuses architectures d'intérieur influencées par le futur de Blade Runner...

    bl screen-shot-2017-05-08-at-1-39-45-pm.jpg

                                                                       Encore une pub !

    Blade-Runner-Ryan-Gosling-1200x520.jpg

                 L'agent K. dans sa voiture avec sa superbe fiancée mi-réelle... mi-illusion. Attention à la marche arrière !

     

    blade runner 2049

     

  • "The Deuce", la série du moment/ma critique

    tdeuce5.jpg

        Putain c'est nul

     

       Il est toujours étrange de constater qu'à l'heure actuelle où l'on critique tant les USA, ils sont chaque année des millions à acheter ces objets qui viennent de là-bas sans le moindre esprit critique.

     

    Par ailleurs, toutes ces séries glauques pour petits frustrés geeks qui veulent jouer à l'homme semblent dotées des mêmes B.O. vaguement funkette période 70's merdeuse et cela est absolument honteux. Donc merci pour le sirop en l'occurrence, mais tu te le gardes STP.

    The-Deuce-trailer.jpg



    Je ne parle pas de Maggie Gyllenhall, elle a déjà l'air épuisée, la pauvre, et j'ai encore préféré l'écouter narrer sa rencontre alcoolisée avec Madonna chez James Corden, ça avait l'air plus réaliste.

    Eh oui les gens, de tout temps il y a eu des gogos qui se soutiennent entre eux et qui achètent la même merde faite pour eux telle que THE DEUCE.



    Merci au revoir.

     

     
                           

     

  • Aux Etats-Unis les nazis c'est permis /02

     nsm.jpg

       La montée des extrêmes aux USA...

     

    Entre une classe politique totalement séparée du réel qui se mêle à un show-biz vérolé, entre des radicaux de gauche et des identitaires constituée de petits leaders qui tirent la couverture à eux, entre une droite bobo et cul-bénie et/ou plutôt inepte, entre une extrême-droite minable et fracturée par les péripéties de ses petits chefs telles que cette récente éviction d'un technocrate (très apprécié, paraît-il, de certains petits profs limaciers mécontents de leurs élèves et de certains autres homosexuels honteux...), certains se perdent en ayant soif d'idéaux, et notamment aux Etats-Unis. Quoi d'étonnant ?

    nazis USA peuple idéaux milices

    Car, contrairement à ce que la plupart répète, ces groupuscules sont nés AVANT Trump et sont principalement dûs à l'élection de Barack Obama ; ceux-là prétendant que celui-ci a consolidé une « élite » arrogante et sûre de son bon droit.

     Signalons que ces radicaux se plaignent des communautés et des gangs latinos et blacks, qui les harcèleraient continuellement en leur volant leurs jobs. Egalement, ces gens invoqueraient un islam délétère et raciste qui ne se gêne pas pour afficher des signes ostentatoires religieux et davantage, et ce, même à l'étranger. Est-ce une raison pour les imiter et fonder des milices ? Cela est une toute autre question pour eux, visiblement !

     

    nazis usa peuple idéaux milices

    Hors de mes propres opinions personnelles, je signale de même à tous ces petits cochons (il y en a eu pas mal) effarés par cet article qu'ils m'indiffèrent totalement et à qui je conseille, par ailleurs, de continuer à cuire dans leur chaudron... en attendant le loup.