Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LE BLOG DE XAVIER WATREMEZ, le feuilleton3

  • Les Inrocks 2: Jim Morrison et les Doors

    Les Inrocks2.jpg

     

     Au-delà de la légende

     

    Tous les étés, les Inrocks nous refont le coup en nous proposant ces hors-séries consacrés aux plus grands groupes de rock du monde: ici en l'occurrence The Doors et leur célèbre "shaman" et révolté insoumis, Jim Morrison.

    Bien sûr cela n'est franchement pas neuf vu que les débuts de ce groupe légendaire date du milieu des 60's, mais il faut bien reconnaître après tout que les Inrocks connaissent leurs classiques sur le bout des doigts, à défaut de nous proposer quelque nouveauté. Jusqu'à présent on fait toujours les meilleurs soupes dans les vieux pots, non ?

    les inrocks2 the doors jim morrison roots

    Dans ce volume nous apprendrons tout et encore un peu plus du plus grand groupe de la planète, et aussi à propos d'un âge illuminé peut-être plus sincère que le nôtre et en tout cas plus talentueux (en effet, depuis 1967 les Doors continuent de vendre des disques et d'être plébiscités au contraire de tant de ces formations beaucoup plus récentes et beaucoup plus intéressées par les $. Eh oui: à l'heure d'aujourd'hui ou tant de choses sont pré-formatées sinon totalement marketées, n'oublions jamais que les Doors seront toujours un bon coup de pied au cul à tous ces vieux cons et vieilles connes rétrogrades !) Et puis il y a aussi le fait que le chanteur des Doors a développé en son temps pas mal d'envie et de jalousie; pour preuve ces tardives révélations de la diva des égouts à la voix chevrotante, Marianne Faithful.

     

    "Les gens sont émotionnellement morts."

     

    S'agissant de moi, j'ai apprécié spécialement les reportages au sujet du manager des Doors , Bill Siddons, et également de leur producteur visionnaire Paul Rothchild; sans qui peu de choses auraient été possible pour le groupe.Et aussi j'ai particulièrement aimé les articles de Christian Larrède, Louis-Julien Nicolaou, et de Sophie Rosemont 

     

    Si ce volume est donc surtout de la lecture de plage, on est aussi mis au parfum de certains faits inédits méconnus du grand public - tel que la période épique consacrée au cinéma de Morrison, avec entre autre son film HWY - et l'ensemble consiste finalement en du bon rab à destination de tout amateur de rock... Déja pas si mal, non ?

     

    Xavier Wmz

     

    les inrocks2 the doors jim morrison roots

  • Et si on les arrêtait ?

    HULKtumblr_n52ho9R8Pr1s2wio8o4_500.gif

     

    On a violé mon mot de passe !

     

       La France étant envahie et gouvernée par des usurpateurs, il est fréquent et presque naturel que ses occupants soient victimes d'intrusions non-désirées; qu'il s'agisse du réel ou du numérique. Cela, on peut le comprendre.

       Mais quelle est la différence profonde entre internet et vraie vie, puisque aujourd'hui presque tous les dossiers de notre identité sont chargés en ligne (y compris sur des sites appartenant à l'Etat français) ? Quand viendra-t-on à en parler enfin dans les médias "sérieux", et quand trouvera-t-on une autre solution qu'une batte de base-ball dans la face afin d'effacer ces minables pirates et terroristes ? Et comment font ces nuisibles pour parasiter les honnêtes gens sans se faire voir de leurs victimes ? Comment procèdent donc ces cafards de l'internet pour passer à travers les mailles du réseau de sécurité qu'on imagine - forcément - tellement important ? 

    terroristes parasites anonymes violeurs vie privée

       Sans parler de tous ces dommages causés par les serviteurs des sites à péages que tout être humain digne refuse absolument. Sans parler de toute cette prostitution mentale comme physique. Sans parler de tout ce trash.

        Attention donc à l'immonde qui tente de nous geler...


                                        

     

  • Judge Dredd: The Complete Case Files 07/ma critique

    Le comic britannique bourdonne dans Mega-City !

     

    judge dredd tccf 07scifi future

     

    Cet album, que j'ai acheté dans cette ville pour milliardaires qu'est Londres, (à Forbidden Planet, dans Soho, pour être précis car ce nom veut tout dire...) est un des meilleurs des aventures de Judge Dredd: The Complete Case Files.

    Des loups-garous résultats d'expérimentations scientifiques en passant par la manifestation de ces gros tas qui veulent manger encore et toujours plus - quel symbole parlant et actuel, n'est-ce pas ? - jusqu'au concours TV organisé pour savoir qui a le plus GROS nez au monde; on nage à sa lecture dans le grotesque subtil et aussi dans l'humour noir le plus corrosif...

     

    Bien sûr cela ne plaira pas à tout le monde puisque ce comic provient de cette époque insouciante qu'était celle des années 80, un âge grandiose ou seuls les rabbins étaient voilés. De plus comme les français font souvent les choses à moitié cet ouvrage n'est pas traduit et donc uniquement disponible en V.O.

     

    N.B: mais bon, que cela ne vous empêche pas d'apprendre la langue de l'ennemi, indeed, non ?!