Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

film

  • L'homme Invisible, d'H-G Wells /ma critique

     

    image2.jpg


    SOUDAIN ILS LE VOIENT


    Il y a des genres qui sont aussi flagrant qu'une blonde (ou qu'une brune sinon une rousse) au petit cerveau dans une Mini Austin, mais qui pourtant existent bel et bien. Tel que ce second monde et ses règles dont on doute de l'existence, et qui nous perturbe, la littérature fantastique peut-être aussi poil à gratter et dérangeante; sinon aussi sûre que selon Freud, toute femme rêve d'un pénis et qu'Oedipe fait la loi dans notre ego... Et de toute façon, les sages savent bien quant-à-eux désormais que le présent ne sera pas le futur, n'en déplaise aux vieux passéistes, tout comme ces inventions impossibles du XXème siècle que la reine Victoria ne pouvait autrefois concevoir raisonnablement:elles ont eues lieu malgré tout !

    i232603.jpg



    C'est sans doute pour cette raison que le récit de ce savant qui devient fou et dément peu à peu au fil des pages nous séduit, parceque intérieurement nous n'aimons pas qu'on nous montre la réalité des boucs-émissaires, nous savons que ce qu'on nous présente comme vrai ne l'est pas toujours et nous voulons croire en autre chose. Et pas un monde vrai contrôlé par les petits, les riens, et les despotes minus. Voilà pourquoi je ne dévoilerais pas la fin de ce chef d'oeuvre, autant écrire à l'encre symp


     

    TheInvisibleMan1933BDRip720pItaEng.m.jpg