Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Culte

  • Mr Natural/Robert Crumb - ma critique

     

    crumb.jpg

    Coup de pied au culte

     

    A l'heure où le vulgaire et pontifiant rassemble tant de ces "likes" et où le fondamental est tant évité, il sera bon de rappeler quelques-unes de ces légendes de ce que l'on appelle la « sous-culture »... 

    A l'heure où la misère sexuelle et l'égoïsme pourfendent tant de ces hères de deux sexes, il sera aussi bon de rappeler une certaine époque où les gens osaient davantage assouvir certaines de leurs pulsions, sans confondre liberté et argent...

    mr natural robert crumb omics xavier watremez


    A l'heure où tant de poires serviles osent pourtant railler ce que l'on appelle le talent, il sera donc aussi bon de rappeler un certain pouvoir culturel vendu par millions...

    A l'heure où la pollution de l'air produit tant de ces ravages et que l'intégrisme commande à un peu tout le monde, il sera donc aussi bon de rappeler les bienfaits de l'écologie et les principes d'une vie saine...

    Mais pour une fois qu'il est inutile de sortir sa science comme beaucoup (pour ça lisez la couverture de l'éditeur), oublions donc d'énumérer ces fiches techniques et ces vedettes de la bande-dessinée satirique pour nous concentrer sur le principal : sachez que Mr Natural est une des nombreuses oeuvres de Robert Crumb et que celui-ci est en quelque sorte né d'un juif et fondateur du journal « MAD », Harvey Kurtzman.

    mr natural robert crumb omics xavier watremez

    Ces deux-là étant en quelque sorte les 2 pôles Nord et Sud d'un même sculptural globe terrestre la plupart du temps à découvert même sous la douche et sérieusement considéré (du moins plutôt humainement). De toute façon, même la plus jolie des filles doit subir parfois des contraintes techniques, n'est-ce pas ? 

    boobbs.jpg


    Ceci étant important pour la suite et expliquant au néophyte les nombreuses piques de l'auteur, en quelque sorte catholique et surtout sulfureux. (De toute façon ceux qui écartent en général Robert Crumb sont en général des instruments du système voire des rouages très minimes et/ou inventeurs et créatrices de nouvelles lois.) On a notamment dit que beaucoup des strips de Crumb ont été écrits sous acide, c'est sans doute vrai pour quelques-unes et ça ne change aucunement la sagacité de son art, surtout originaire d'un fanzine étudiant.

    robert crumb.jpg


    Enfin sachez surtout que les aventures de Mr Natural vous réjouiront par son coté espiègle, défoulatoire et aussi jouissif, hors de contrôle, et enfin parfaitement naturelles. Ce gourou que d'aucuns nomment messie mérite votre attention.

    crumb 201.jpg

    Entrez donc vous aussi dans son amitié avec le bien-nommé Flakey Foont, puis faites un doigt d'honneur au passé, vous n'en mourrez pas !

    Et n'oubliez pas le plus important et que ces cocu(e)s soient maudits pour toujours.

     

    boobs 2.jpg

  • Carrie Fisher - Bons Baisers d'Hollywood (Postcards From The Edge)/ma lecture

    free.jpg

    Overdose est un mot courant à Hollywood.

    Mais pourquoi ? Trente ans, la beauté, l'argent, une carrière d'actrice... Il faut croire que ça ne suffit pas pour être content de soi. Surtout quand on est intelligent. C'est peut-être ça, le problème de Suzanne Vale: comment se sentir à l'aise dans un monde dominé par le fric, l'aérobic, le cholestérol et la psychanalyse, quand on a le sens de l'humour et de la dérision ? De quoi flipper, non ?

    Actrice gâtée et superstar pas du tout en toc, Carrie Fisher a écrit quelques livres où elle contait sa vie avec une certaine franchise, chose rare pour une vedette de son rang...
    Ainsi, POSTCARDS FROM THE EDGE (ridiculement mal-traduit en français par » Bons Baisers Hollywood ») nous confie tout son long les démêlés d'une actrice avec la drogue et l'alcool qui finiront souvent en séjour en clinique psychiatrique avec aussi la nature de ses relations amoureuses ; le tout agrémenté d'un certain cynisme digne d'une parfaite célibataire...

    carrie-fisher-posing-seductively-in-a-bikini-1442409878.jpg


    Bien sûr, quelques passages sont un peu trop redondants et Fisher confond parfois ironie avec mièvrerie mais POSTCARDS FROM THE EDGE a le mérite de détenir une vraie fraîcheur entre ses lignes !
    De plus, l'auteure décrit ici Hollywood avec une certaine force (ce qui fait d'ailleurs paraître à côté bien ridicule ces membres du show-business franchouillard voire communautaire...) dont l'enfer des castings et les auditions réalisés par des incapables professionnels juste payés pour humilier les acteurs. Ce qui réalise un bonus pas négligeable à découvrir, donc.

    cf.jpg


    Et puis la personnalité de Fisher, sorte de néo-hippie californienne typique, fait merveille tout le long des chapitres même si le récit finit un peu abruptement sinon teinté de ragots assez anodins : il est malgré tout valable d'avoir à portée quelqu'un qui sait de quoi elle parle et qui n'est pas figée dans une posture martyre malgré ses gestes de petite-fille privilégiée féministe avant l'heure.
    Sans aucun doute, ses récits affleurent donc la pure vérité et également, la plume de cette princesse galactique via cette Suzanne Vale a le bon goût de préférer l'imagination à la réalité.

    cfgiphy.gif


    D'autant plus aujourd'hui où l'on sait comment a fini l'actrice et malgré ses piteuses défaites face à l'addiction.

                             

  • Forteresses millénaires: 1. Le château de la Roche-Guyon

    Comme chacun sait ce sont les rois et les chevaliers qui ont créé la France telle que nous la connaissons aujourd'hui, et non cette caste inepte de technocrates qui croit nous diriger...

    chevalier2.gif

    C'est pourquoi j'ai voulu constituer un bref historique des forteresses médiévales, à commencer par celles de la Normandie qui sont, cela va de soi, très proches des grands axes fondamentaux; donc bien sûr de l'Angleterre, de la mer, et aussi de la région parisienne... 

     

    donjon-roche-guyon-chemise.JPG

    Juché sur un plateau dominant la vallée mantoise avec les méandres de la Seine incluses, le château de la Roche-Guyon est aussi non loin du haras de Chérence (un lieu que les cavaliers dingues de cheval comme votre serviteur connaissent bien.) 

    ch2.jpg


    Bâtie tout d'abord par un chevalier solitaire à qui la fée Mélusine serait apparue avant de combattre le dragon et les Maures, Guy de la Roche, cette forteresse va ensuite avoir une large place dans l'histoire de France y compris d'ailleurs dans la culture underground avec Le Piège Diabolique dans lequel E.P. Jacobs va lui donner une place de choix dans une histoire ou Blake et Mortimer auront fort à faire à combattre un savant fou et sa machine à remonter le temps... Mais pour le coté sombre n'oublions pas également que les nazis l'avaient choisie comme repère pendant la guerre, le général Rommel (un dignitaire du Reich pas satisfait d'Hitler à l'époque, paraît-il) en l'occupant ainsi dans son entièreté... jusqu'aux oubliettes !  

    chateau la.jpg



    Il est également à noter pour son passé que la Roche-Guyon sera anglaise à partir de 1419 puis, après moult péripéties, la propriété du duc de la Roche-Foucauld avant que la révolution française ne lui arrache. C'est un véritable plaisir de monter les 549 marches du donjon qui nous font aboutir en haut de cette bâtisse médiévale juste à 30 mn de Paris - si vous connaissez la route. Sans oublier ce précieux guide, si le sport et vous ne faites qu'un, vous pouvez aussi partir en VTT de Giverny (à quelques kilomètres d'ici) mais également à partir de la coulée verte qui débute à Gisors en passant par son lac. N'oubliez pas, de même, de découvrir en footing les impressionnantes catacombes de la Roche-Guyon: croyez-moi, il faut le voir pour le croire.

    ch.jpg

    chateau mortimer.jpg