Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mon esprit critique

  • Le pur-sang... et pourquoi la race est importante !

    pur.jpg

     

    Voilà, tout est dit dans la photo. Et quant à ses demeurés qui prétendent que la race pure n'est pas importante ils n'ont à l'évidence jamais montés de pur-sang et on peut rien faire pour eux....  

     

  • 5 mn de goût/J'ai testé pour vous le BURGER PICARD

    burger.jpg

    Il n'y a que les imbéciles qui méprisent ces petites choses de la vie qui font parfois notre existence, et, saisi par la curiosité et ce besoin de découverte, j'ai décidé de goûter moi-même ce produit recommandé par d'autres et qui doit normalement faire office de cheeseburger à domicile à mettre 3 mn au micro-ondes. Pas besoin de plus pour le déguster paraît-il.

     

    Pain rassis et garniture mesquine

     

    Le prix étant de 3, 95 euros, ce sandwich est un peu cher mais vu l'appellation "gourmet" et son descriptif précis: - viande charolaise - emmental - oignons caramélisés - sauce moutarde, on peut lui donner une chance car au moins on sait ce qu'il y a dedans. Et puis j'ai rarement été déçu des produits PICARD car ils sont peut-être plus onéreux pour le porte-monnaie mais la qualité est présente en général.

    Donc après 2 mn au micro-ondes et une bonne bouchée honnête je découvre comment a été cuisiné ce burger:

    D'abord le pain est plutôt dur et part en miettes (je pense que celui des rations militaires est bien meilleur). Ensuite la viande est loin d'être épaisse et goûteuse. Et maintenant, la sauce... Que peut-elle bien donner comme impression ?

     

    Le snacking du troisième type

     

    Très peu répandue on y a le droit surtout au milieu du steak à une petite lichette à la saveur approximative. Je pense surtout à une vaporisation où l'on détecte une vague notion de bœuf campagnard mais la constellation du Centaure est bien plus proche de nous à mon avis.

    constellation.jpg

    Enfin le fromage est visiblement une fiction de la notice et de la photo qui illustrent l'emballage car de je n'ai rien ressenti de semblable... Gageons qu'il a disparu dans une faille temporelle !

     

    Ma note globale de ce produit qui ne fait pas penser à quelque chose d'américain et de typique ni auvergnat et de piquant  (ni rien d'autre d'ailleurs) est de: 3/10

     

    Lire la suite

  • Invisible man - [ma critique]

    invisible-man-affiche-francaise-1163248.jpg

     

    (Pauvre) méchant !

    L'action de INVISIBLE MAN commence par nous présenter une grosse blonde curieusement pas très subtile et flippée sans doute subissant des problèmes de couple, et luttant dans sa chambre à coucher contre quelque chose qui nous est déjà inconnu voire invisible...

    Le seul signe positif étant à posteriori quand on note la couleur du casting malgré que cela aussi soit mal utilisée car réduisant de façon flagrante les protagonistes à des potiches ! Sans mentionner la scène totalement ratée sinon baclée du restaurant.

    invisible-man-photo-elisabeth-moss-11652705555.jpg

    Ensuite les différents tableaux dramatiques et les parlottes nous emmène vers une sorte de vaudeville un peu ridicule qui ne sied pas du tout à un film fantastique (et pour cause) et cela nous fait conclure que: INVISIBLE MAN est juste une copie grossière de HOLLOW MAN 2 qui quant à moi m'avait fait d'ailleurs davantage tripper. Prions aussi pour ces méchants au métier difficile de plus en plus empêchés de faire leur métier à cause d'un politiquement correct tellement niais et boursouflé !

     

    Ainsi, le film débute après 3/4 d'heure quand il abandonne cette tournure pathologique grâce à des effets spéciaux pas trop mal utilisés qui procurent l'espace d'un instant la terreur et la sidération voulue, et l'on se dit ensuite que la montagne a accouché d'une souris..

    De facture ultra-classique, le film INVISIBLE MAN est donc- une fois de plus - très révélateur de son époque, sérieux et plutôt chiant malgré son bel emballage, manquant d'âme, et finalement tout à fait inférieur au tout premier fameux homme invisible de 1933.

    invisible-man-5d809eb43e8cb.jpg

    Voyez-vous ce que je veux dire ? Non sans doute...

     

    Ma note: 5/10