Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rock

  • Depeche Mode - A Question of Time (1986)/ma critique

    DM Q.jpg

     

    Je me souviens d'avoir découvert ce titre en 1991 sous une pluie violente ; un jour d'école buissonnière sans doute. Seul sous les gouttes, je n'avais pas loin de 15 ans,et, tout en contemplant les arbres ployant sous les ans et le vent du parc municipal, je sombrais en m'identifiant bien sûr à la voix chaude et virile de Dave Gahan égrenant les tirades de cette prière à la mélodie qui arrache. Le tout suivie au couplet de cette corne de brume appartenant certainement à un navire en perdition.

     

    depeche mode a question of time xavier watremez

    Le signal avait tilté et les néo-romantiques DM me paraissaient assurément plus sûrs que mes profs persos qui m'ennuyaient profondément – et qui me détestaient tous de toute façon – et eux au moins n'étaient pas des losers ! À l'époque c'était dur de se procurer des disques intéressants je n'aimais pas le rap en préférant les versets aboutis et le magasin de cette petite ville de grande banlieue était loin d'avoir tous les titres dans ses bacs. Internet n'existait pas et si vous recherchiez des informations, vous deviez voyager, vous renseigner, lire des livres, des journaux, des tas de dictionnaires et puis mener toute une recherche intense en gagnant Paris: ce que j'ai fait en vue de parachever ma collection de précieux magazines disparus (en me rendant d'ailleurs un beau jour exprès au siège du journal XXX près de l'Opéra du IXème pour me procurer une copie d'un papier où étaient interviewés les fameux DM.). Ensuite, conscient du retard de la mode française, je rencontrais quelques fans du groupe en m'apercevant au passage de leur totale crétinerie dévote voire de leur ignorance crasse, ce qui fit naître en moi une déception particulièrement inattendue... Quand on a rien à faire et que l'idole se fade, les projets meurent dans la vague et le doute apparaît au visage, n'est-ce pas le fantôme ?

     

    Malgré tout, les fans de DM étaient rares en ces lieux, vu que la critique était de toute façon loin d'être unanime même pour Violator et les albums electro/techno par incidence grandement méprisés sinon tués dans l'œuf médiatique. Il faut savoir que pour beaucoup, vous méritiez juste la potence pour osez écouter une musique électronique digne du dernier des punks ! Cela ajoutée au comportement snob et futile des hipsters de tout temps avec la torpeur des contrées lointaines qui ne choque personne - en dépit de nombreuses alertes.

    Enfin si la FM française agonisait déjà sous le hip-hop primaire, les premiers de classe français n'écoutaient certes pas de la new-wave et de même il fallait bien avouer que les mélomanes étaient rares en province, à part tous ces gratteux gosses de riches qui se gaussaient de vous. Sinon, s'agissant de votre serviteur, j'avais découvert ce diamant unique en un décalage énorme bien qu'inconnu (et que je savais avoir été enregistré en 1986 à Hansa dans quelque grotte berlinoise, c'est à dire assurément il y a un long moment).
                          

    Mais, suprême luxe, j'avais quant à moi acquis le sens de cette chanson 'au militantisme soft' remixé plusieurs fois et la sombre noirceur des paroles de Gore avaient fini par m'atteindre tout en forgeant avec bien d'autres hits de vinyl le projet de sauver la blonde autiste aux mœurs barbares. Les larmes coulant pour ces pauvres hères ne reconnaissant ni la basse ni l'enclume de ces accords mélancoliques tout en étant tellement brûlantes.

     

    Plus tard, j'ai donc découvert à l'école que je devrais peut-être te prendre en premier et que j'avais moi aussi des droits, et heureusement, j'ai pu ensuite m'enfuir en apprenant finalement qu'un trésor possède un prix inestimable d'après ces pirates détrousseurs du rock - celui de la prétendue virginité ? - et puis aussi qu'il y avait hélas des centaines de blondes autistes dans le coin.

     

    depeche mode a question of time xavier watremez

    Encore sous les beats de ce rythme speedé à mort et maintenant que DM ne sort plus aucun tube doté de ce son si unique (puisque ayant formaté sa tonalité à la manière d'un vulgaire rock FM), je réfléchissais au refrain épique de A QUESTION OF TIME...

     

    Je savais désormais que tout n'est "qu'une question de temps, et.../ que ce ne sera pas long d'ici à ce que tu ne fasses exactement ce qu'ils désirent."

     

      
                               

     

                  
                           

     

                                                                   *****************

     

  • QUELQUES LP'S ESSENTIELS...

    Il y a - en dépit de l'"explosion" des genres et de la pseudo variété infinie de style - pour tous ceux qui font un peu la moue envers cette pop guillerette briton qu'on essaye à peine de nous imposer (et avec force de ces moyens essentiels dont ces outils de propagande que sont entre autres le NME, le Melody Maker et tant d'autres) d'autres groupes infiniment meilleurs, moins diffusés, mais qui valent largement le fait d'être plus connus, hélas pour nos amis les vendus !.. Etant d'autant plus difficile de juger de la qualité d'un groupe ou de ses périphériques ou de ses extraits sans pouvoir se procurer l'album, ou, mieux; AVANT MEME de l'avoir écouté ou qu'il ne sorte dans le commerce, il est donc vital que les groupes qui valent soit correctement distribués en part égales.  (le coup de coeur d'hier: Miami Horror.)

    miami-horror-bravado-ep-L-1.jpeg

    Il y a, deuzio, la pensée unique et son tombereau/assemblée de groupe bons et rebelles à la (tranquille) esbrouffe généralement doublée et rembourrée (au cas ou), le tout dansants sur son rutilant capot, et il y a le deuxième language, moins aisé, plus dérangeant, avec des groupes certainement plus talentueux, et sans aucun doute plus rare. 

    Enfin s'il y a la pureté limpide sacrée de l'Etoile noire et à coté la vie; il y a aussi, comme chacun sait hélas pour les cyniques OU nos amis les naifs en phase terminale, partisans des trusts, en général 3 éléments qui concourent à la création d'un bon hit. N'écoutez pas les jaloux !

    tal_elek7ro.jpg

     

     a/ Les textes (le thème, les idées exprimées - rimes riches ou pauvres ?, le concept, le sujet, l'auteur, la langue.)

     

    b/ La voix (sa texture, - son ton rock ou non, ténor, alto, contralto ou crooner ? sa chaleur, sa précision...)

    steampunk_analog_synth_3-480x318.jpg

     

     

    c/ La musique (est-elle tendance, club, renouvelée,minimaliste...) 

     

    Synths at Redwood 1.jpg

     

    Toutes les chansons évoquées ici mixent ces 3 éléments avec talent, sans oublier que chacun peut exister en indépendant ! De plus, le talent n'ayant que peu de choses à voir, quoiqu'en disent les mauvaises langues, avec les moyens ou le nombre d'articles dans un de ces magazines "spécialisés", le nombre des fans, ou la noblesse des instruments utilisés (sans oublier de noter qu'ils ne sont pas si nombreux au contraire de ce que pourrait, bien entendu, soutenir l'ennemi) et le résultat au final du disque important seul: il est évident que peu importe la qualité du support, la nationalité des membres, l'âge de la tante du bassiste, des instruments utilisés, du clip, ou de la promotion des maisons de disques ou du plan média. En voici donc modestement quelques uns en vrac:   

     

     I AM KLOOT:

    Super folk.

    album-i-am-kloot.jpg

    NO AGE:

    4633.jpg

     

     Un groupe californien aux covers souvent pimpantes, plus ou moins adaptées au moment et vaguement grunge, mais des thèmes forts et une sincèrité qu'on ne peut nier. (You're the target.)

    COVENANT / "Theremin"  

    22427745;encoding=jpg;size=300.jpg

     

    Le meilleur de ce groupe suédois: en quelques titres (remixés ou non) on a le droit bien sûr à Theremin, Figurehead, Theremin en cold dub prenant une voie house-, Voices, et quelques autres.  

    "Northern Light"  51ME8Q9A3KL._SL500_AA300_.jpg

    Un de leur album le plus abouti à ce jour, ne flirtant pas trop avec le concept. Même si la playlist est un peu longue et que quelques uns sont en trop on observera la puissance de call the ships, invisble & silent, revolution. Sans doute un des meilleurs LP's du genre, culminant d'ailleurs presque au classique ! 

     

    DEKAD

     

    Encore de la new wave française plus ou moins aboutie, mais au contraire de cette lourdeur parfois aggravée de ces rythmiques hip-hop que l'on adorait tous dans notre adolescence. De plus les lyrics sont (parfois) intelligents et non, vous ne découvrirez pas ce groupe dans radio Nova. (Confidential Tears.)

     

    JIM MORRISON : Quelques-uns de ses poèmes... 

    BDMCD09s.jpg

     MESH :

    Mesh_-_A_Perfect_Solution.jpg

     

     Contre énormément de ces pseudo indépendants qui nous rabâchent juste un peu toujours les mêmes, Mesh offre une savante alternative rock/electro et ne faillit que par ailleurs rarement à sa mission. Indispensable: Who watches over me ?  + le dernier LP, A Perfect Solution.

    m.jpg

     

     MASSIVE ATTACK     

    Une bonne alternative world/electro qu'on ne présente plus, et parfois aux joyaux exceptionnels.

     

     

    massive_attack_100.jpg

     

     

     

     AND ONE

    Oui, les synthés vintage, le moche, le populo, les chaînes en or, le cuir beauf, la Golf GTI, le manque de classe et le mauvais goût mais aussi l'EBM est-allemande (And One c'est cela aussi...) sont, parfois, acceptable: Auteur de vrais bons titres [remember "Techno Man"], ce groupe de S.Nagh dans le genre clones cheap de Depeche Mode (aujourd'hui snif paraît-il trahi par ses ex-collègues) et dont nous avons tenté de vous parler il y a quelque temps un peu plus haut devrait être plus renommé, même si l'auteur semble en effet parfois essentiellement doué pour pondre d'execrables daubles poppies et electros nimbées de self-estime démagogique & plutôt autoglorifiée. En effet très teuton contemporain, très twitterisable, mais largement valable pour certains morceaux. Il est très injuste qu'And One soit autant méprisé, et le fait est que ce groupe possède une base solide de fans: Avez-vous regardé deux minutes cette photographie montrant ce pauvre Naghavi accompagné d'un barreau de chaise cubain et de ces deux poufs blondes à 3 DM, 50 ? Aidez-le svp... Courage, Steve, et lâche un peu ton portable pour te concnetrer sur une feuille blanche. De plus BarbieGirl aime aussi.

    A mort.jpg

     

    D.A.F

     La "Rolls" de l'EBM... Très resamplée, très copiée depuis.

    STURM CAFE 

    SturmCafe-SoSeelischSo.jpg

     

    Jumeau un peu plus actualisé de DAF...Sympathique, clair; de l'EBM visiblement né dans la Ruhr ou non loin. pourquoi pas ?

    WUMPSCUT

    Avec le noble Rudy Ratzinger du haut de son médieval donjon (l'auteur/lead singer/compositeur de ce groupe se refuse à tout concert) nous sommes à bon port, et contre les prix prohibitifs de l'industrie - en particulier du disque - qui en par un point certes radical qui rappellera DAF des débuts.... wreath of barbs...

    FRONT 242

      

     

     

     

     FREEZEPOP: excellent electronica, ne la ratez sous aucun prétexte svp !

    1631207-designer-drugs-form-activity-motion.jpg

     Thieves Like Us

    LIFE061_Cover480.jpg

    Des très bons titres façon electronica classique, et qui plus est plein d'espoir... 

    thieves-like-us-7.jpg

    ET POUR FINIR UN PETIT PLAISIR PARCEQUE C'EST VOUS, LES LYRICS DE TECHNO MAN:

     

     Dave was dancing in the disco 

    Like a loser looking for himself 
    But the strobo was flashing like a gogo 
    He had to crash on circle number twelve 
    Richard was searching for his glasses 
    Like a body looking for her head 
    His eyes were kicked of by the masses 
    Certain glasses are very hard to get 

    Technoman you’ve got to do the echo 
    Technoman you’ve got to do the beat 
    Two sounds are better than one 
    Do the technoman 
    Dougles was fishing for a girlfriend 
    Like an idiot looking for a fool 
    But a singer doesn’t have to look like Adolf 
    To be on stage acting very cool 
    Two sounds are better than one 
    Why don’t you buy another "And One" ?? 

     

     

    NB: AFIN DE PROTEGER LES AUTEURS MERCI DE NE PAS PIRATER, DE NE PAS COPIER LA MUSIQUE, SAUF POUR LA FAIRE CONNAITRE A VOS AMIS  ET D'ACHETER VOS DISQUES DANS LA MESURE DU POSSIBLE !! 

    Lien permanent Catégories : Rock