Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mon esprit critique - Page 2

  • Invisible man - [ma critique]

    invisible-man-affiche-francaise-1163248.jpg

     

    (Pauvre) méchant !

    L'action de INVISIBLE MAN commence par nous présenter une grosse blonde curieusement pas très subtile et flippée sans doute subissant des problèmes de couple, et luttant dans sa chambre à coucher contre quelque chose qui nous est déjà inconnu voire invisible...

    Le seul signe positif étant à posteriori quand on note la couleur du casting malgré que cela aussi soit mal utilisée car réduisant de façon flagrante les protagonistes à des potiches ! Sans mentionner la scène totalement ratée sinon baclée du restaurant.

    invisible-man-photo-elisabeth-moss-11652705555.jpg

    Ensuite les différents tableaux dramatiques et les parlottes nous emmène vers une sorte de vaudeville un peu ridicule qui ne sied pas du tout à un film fantastique (et pour cause) et cela nous fait conclure que: INVISIBLE MAN est juste une copie grossière de HOLLOW MAN 2 qui quant à moi m'avait fait d'ailleurs davantage tripper. Prions aussi pour ces méchants au métier difficile de plus en plus empêchés de faire leur métier à cause d'un politiquement correct tellement niais et boursouflé !

     

    Ainsi, le film débute après 3/4 d'heure quand il abandonne cette tournure pathologique grâce à des effets spéciaux pas trop mal utilisés qui procurent l'espace d'un instant la terreur et la sidération voulue, et l'on se dit ensuite que la montagne a accouché d'une souris..

    De facture ultra-classique, le film INVISIBLE MAN est donc- une fois de plus - très révélateur de son époque, sérieux et plutôt chiant malgré son bel emballage, manquant d'âme, et finalement tout à fait inférieur au tout premier fameux homme invisible de 1933.

    invisible-man-5d809eb43e8cb.jpg

    Voyez-vous ce que je veux dire ? Non sans doute...

     

    Ma note: 5/10

                           

     


                               

  • Les "Brigandes". Qui y a-t-il-derrière ce groupe sectaire mais clivant ?

          
                             

     

    LES BELGES A L'ASSAUT

     

    Terriblement cernée par un rap plouc et débile d'un côté, au milieu par la dictature crypto-médiatique du football, encore au centre par les réacs & sionistes versaillais BCBG, et de l'autre par ce sombre libéralisme financier qui veut en faire une terre pour millionnaires en transit ; la France groggy entendra-t-elle un beau matin dans son radio-réveil claironner les accords des « Brigandes » sur la FM ?

    Passionnante formation belge au moins à écouter (et au message plus ambigu que certains le souhaitent) voire à suivre pour se faire un avis...